Les deux esprits

Il y a deux esprits fondamentaux en nous: l’un est «l’esprit habituel» que nous utilisons toujours et qui est contrôlé par les tendances du Moi et par les programmes des systèmes de croyances; l’autre est «l’esprit de la lumière», lié au sacré et s’engageant dans le cœur.
L’esprit de lumière est conscient de l’interconnexion profonde entre nous et notre environnement et entre nous et tous les êtres vivants. L’Esprit de Lumière sait que nous sommes tous des entités hologrammes de la même conscience créatrice de l’univers.
Même si nous vivions sur une autre planète, l’essence vitale resterait la même. Nous sommes tous en connexion profonde avec la lumière.
L’esprit habituel fait de l’ombre et de l’obscurité, capable de couvrir et de cacher l’espace de lumière.

Les systèmes de croyances activent les tendances de la vie, les tendances si enracinées, et où il est souvent très difficile de donner une nouvelle réponse à l’apparition des événements. La première étape pour affaiblir une tendance est de le reconnaître, de le voir. L’un des programmes que nous devons souvent abandonner est le programme de «vie tranquille», c’est-à-dire éviter les conflits entre nous par crainte d’y faire face. Cette peur nous conduit à réagir au conflit toujours de la même manière.

Le travail des Constellations Archétypiques de la Famille se déplace pour soutenir le flux du second esprit qui définit l’esprit de lumière, car c’est à travers cet esprit que nous pouvons intégrer ce qui n’a pas été vu ou exclu.
Un aspect fondamental de l’entrée dans cet esprit est de prédisposer le cœur à un bond émotionnel, ou de soutenir avec des images un mouvement qui nous libère de nos égoïsmes pour inclure dans notre cœur la vie de tous les êtres vivants du présent, de la passé et futur. Ce mouvement d’expansion de l’espace d’accueil du cœur nous permettra de recevoir la manifestation et l’information de l’Esprit de Lumière dans les meilleures formes.

Aujourd’hui, dans ce cercle, nous allons tous étendre nos cœurs afin que chacun de nous présente avec tout son clan, me comprenne, il peut se sentir accueilli et avec une place dans notre coeur, de manière à créer toutes les conditions préalables pour que l’Esprit de Lumière se déplace dans la région de l’impensable. afin de ne pas supporter le poids de la culpabilité ou le rocher de la honte appartenant à l’histoire du clan.
Décider de faire ainsi un travail sur soi est un acte sacré dans le choix conscient de vouloir manifester notre vrai soi, notre être essentiel, le pourquoi du pouvoir que chacun d’entre nous est porteur. Dans cette vision il ne peut y avoir de Gourou, puisque chacun d’entre nous est parfaitement doté d’un Guru intérieur, qui vit dans le cœur et avec lequel nous pouvons dialoguer chaque fois que nous décidons d’accueillir et de répéter avec l’Esprit de Lumière. C’est un lien direct qui part du coeur. Un lien libre de les circonstances extérieures.

Retourner pour respecter la dignité des autres

Ce principe essentiel, pour nous reconnaître dans une relation libre et directe avec la cause originelle, ouvre une autre porte importante. La porte qui s’ouvre est celle du plein respect du caractère sacré de la vie de toute forme vivante.
Reconnaître en chacun le caractère sacré de la relation directe avec la cause originelle, sans besoin de courtage. Grâce à la force de ce lien, je comprends que chaque fois que je porte un poids, un blâme, un programme qui ne m’appartient pas ne signifie pas que je suis bon mais que je ne respecte pas la dignité de la vie de l’autre pour accomplir son voyage sur la terre grâce à ce poids.
C’est l’expérience de l’incarnation, nous ne pouvons pas l’éviter car c’est un passage de l’expérience d’être humain. Nous représentons des pionniers dans ce mouvement de conscience dans les terres de l’Ouest. Même si nous n’apportons aucune nouvelle, nous intégrons peut-être une connaissance ancienne, mais elle est restée bloquée dans l’histoire à cause de la peur ignorante de la vivre. Nous créons un changement profond pour le bénéfice de tous les arbres généalogiques en rendant l’amour et la compassion aux ordres de l’amour.
Tout le monde et chaque histoire à leur place.

Avec le travail des Constellations Archétypiques Familières quelque chose de très spécial arrive. Une personne, souvent inconnue, suivant son instinct, nous choisit et nous demande de représenter pour elle un aspect de son histoire. La chose incroyable est que ce n’est jamais par accident. Il y a toujours une interconnexion profonde avec qui est appelé à représenter. Le représentant a l’occasion de faire revivre cette histoire et de l’écouter d’un autre point de vue. Etre élu en tant que représentant, c’est donc participer à un mouvement que je pourrai moi-même faire du bien et de l’opportunité.

Leave a Reply